Né en 1965 à Forbach (57). Déjà tout petit Olivier Ulivieri fouillait dans les poubelles, si bien que ses frères et sœurs clamaient qu'on l'y avait trouvé et qu’inconsciemment il y recherchait ses racines...

  

Après une première exposition au centre culturel d'Oullins (69) en 1982, il quitte la région lyonnaise et s'installe à Forcalquier dans les Alpes de Haute Provence (04). Il commence alors à utiliser et à transformer tout ce qu’il pouvait trouver dans les décharges publiques (qui étaient alors de vraies mines d'or), draps, toile de bateaux, tissus, divers matériaux, bois, métaux, cartons, plastiques, verres, etc... C'est à cette période qu’il a la chance de pouvoir suivre des troupes de théâtre de rue comme LA TOILE FILANTE, TOUT'SAMBALL, le cirque BIDON ou encore ARCHAOS.

  

En 1986, il rejoint la région de Nîmes, la récup devient alors sa raison de vivre et de là démarre une grande série d’expositions. Il emménage ensuite à Uzès en 1988 où en dehors des expos et installations commence une collaboration avec L'AUTOBUS et le Festival International de Musique de Rue d’Uzès jusqu'en 1994. Il construit alors tout un tas de décors à base de récup' qui viennent orner les rues et les places de la ville.  L'occasion lui est alors donnée de faire la scénographie de nombreux artistes comme Monica PASSOS, Marcel ZANINI, Senem DIYICI, Michel PETRUCCIANI, Itaru OKI, Kirk LIGHTSEY et Joe Lee WILSON en 1990. Il a l'immense honneur cette même année d'être invité à la TRIENNALE D'OSAKA au Japon.

  

Autre évènement important, la fondation du groupe CORRESPONDANCES et sa rencontre avec Richard BRECHET, Jules PIELI et OLIVIER. S'en suivra de nombreuses expositions et installations : l’ancien séminaire, studio radio Swing FM avec vernissage en direct sur les ondes (la peinture et la sculpture résultant d’une vibration, peut elle se transmettre à la radio ?), cinéma le Capitole, cave de la librairie le Parfeuille en 1990 à Uzès (30).

 

En 1992 il expose au LOFT boulevard St Michel à Paris (75).

En 1994 à Uzès, pour LES RECYCLADES commissaire de l’exposition Les recyclarts à laquelle il participe avec Alain GILIER, Michel CALANDRE, COQUELIN, Maurizio LEPRE, Gérard HOUDARD et Marie-Pierre FRAYSSE.

  

En 1995 il expose au Tortilla flat à Avignon (84) avec François GODEBSKY, BOCAJ et CALANDRE. Il collabore avec le sculpteur Joël VERNIER pour la construction d’ une piste de cyclo-cross à Montpellier (34) puis une sculpture-jeux géante en voile de béton le diplodocus pour le MUSEE DES PIERRES FOLLES à St Jean Des Vignes (69) en 1996.

 

En 1996 il expose au Variété à Sommières (30) avec Marie Pierre FRAYSSE.

  

En 1997 il aménage les plages du parc aquatique de la BOUSCARASSE à Serviers (30) et participe au GRAND MARCHE D'ART CONTEMPORAIN à Paris Bastille (75).

  

En 1998 et 1999 il intervient dans divers chantiers d'insertion pour la réalisation de mosaïques dans les halls d'immeubles des quartiers de Valdegour et du Mas de Mingue à Nîmes (30) avec TREMA.

  

En 1999 il participe à Correspondances de CORRESPONDANCES dans les caves de la librairie Le parefeuille à Uzès (30) avec BRECHET, PIELI, STERCQ et OLIVIER avec la présentation du film d’Olivier BERRON Autour de BRECHET.

 

Puis vînt CORRESPONDANCES 2000 à la Maison du livre de Bruxelles (Belgique) avec la scénographie du concert d'Archie SHEPP. Ensuite il réalise plusieurs décors de spectacles de danse contemporaine comme Eclipsées et Mots croisés pour la compagnie IPSO/FACTO en résidence à Bagnols/Cèze (30).

  

Ensuite pendant deux ans il collabore avec le THEATRE DE L'ARMATURE à Nîmes (30). Sous la direction de Raphaël DJAIM, metteur en scène et chorégraphe, il réalise plusieurs scénographies de danse contemporaine (Particules 08, Particules 08.1, La boite noire du métro) et pour le théâtre (Comme des utopies de Raphaël DJAIM avec Jean-Jacques KERAGHEL, David DEFEVER, Delphine HUOT et Patrice SOLETTI) ainsi qu'une mise en espace et en situation des photographies de Jean Michel GAUTIER alias JMIX pour son exposition Picturpitudes. L’émission de télévision VA SAVOIR de Gérard KLEIN qui a pour titre Les magiciens de la boite noire a été tournée à cette période (novembre 2001).

  

En 2003, il conçoit une ligne de mobilier et de luminaires pour « 3Dco » ainsi que l'agencement des ateliers-boutiques de L'AIRE DU PAPIER (entreprise d’insertion spécialisée dans la fabrication artisanale de papier recyclé d’art) d'Anduze et de Nîmes (30).

  

En 2005, il reprend les chantiers d'insertion avec TREMA pour la réalisation de fresques en mosaïque pour les communes de Nîmes Métropole (Bernis, Bezouce, Bouillargues, Langlade, Manduel, Moussac) jusqu’en 2009.

  

En 2006, avec Richard BRECHET il réalise la scénographie de son exposition le miroir invisible et celle du concert de CAFARNAL TRIBU à l'ancien évêché d'Uzès (30), puis pour l'inauguration de LA GALERIE DE BERLINVAL avec Jean-Pôl STERCQ, Jules PIELI et Richard BRECHET à Morsain (02).

Luminaires, mobilier, structures murales et installations sont présentés pour la première fois ensembles.

  

En 2007 et 2008, toujours à LA GALERIE DE BERLINVAL à Morsain (02), il participe à Invitations d'artistes, les artistes picards vous ouvrent leurs ateliers en temps que scénographe des expositions de Joël HAUET et Jean-Pôl STERCQ puis dans le cadre de 2008 l’année Pierre GARNIER organisée par le Conseil Régional de PICARDIE, il conçoit la mise en scène et en espace de la salle de concert de l’ALIBI pour la projection du film de CHIND et BRECHET et les lectures de textes de Christophe FLUDER et Chris EGLOFF. Pour l’occasion il construit un pont grandeur nature à bases de crochets de sommiers métalliques qui relit les deux bâtiments de la galerie.

 

En 2009, à l’ALIBI Mal Waldron-Archie Shepp Jazz Club, il réalise une nouvelle fois la scénographie du concert de Monica PASSOS (hommage à Siegfried KESSLER) puis le concert de Kirk LIGHTSEY, celui du duo Tom Mc CLUNG/François LEMONNIER puis de Glen FERRIS à Morsain (02).

 

En 2012, il expose à la chapelle St Jacques du Pouget, ses mélodies (dé)structurées et propose une installation éphémère in-situ étrange espace dans le cadre des RENCONTRES SCOLOPENDRA 2012  à Le Pouget (34).

 

En 2013, il participe au 1er Festival d’Art Récup’ et des métiers d’art à Trun (61) et  Stéphane DUBRAY sculpteur-recycleur l’invite à la Galerie NANOUCHE L à Bruxelles (Belgique) dans le cadre de son installation The weight of the glance. Il participe également à l’évènement des APEF Les galeries éphémères à Nîmes (30). S’en suit une participation très remarquée à la 55ème BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN « eventi collaterali » avec Naty Z à Venise (Italie). Puis expose chez Ad Lib [...] à Alès (30) où il crée pour l’occasion une installation à base de crochets de sommiers métalliques et de roues de vélos. Il participe aussi à Cybernétik’Art à  LA SPIRALE à Natoye (Belgique).

 

En 2014, il expose à Ma Ressourcerie dans le 13ème à Paris (75), il est sélectionné pour la semaine du développement durable à la Rock School Barbey puis au W.A.N. à Bordeaux (33), il participe également au Festival Singulièrement Vôtre à Montpellier (34), à Barjac (30) avec Récup’éclaire, à RISCARTI FEST à Rome (Italie), au 2ème Festival d’Art Récup à Trun (61), à Rue Des Arts à Parthenay (79) puis au Maga-zinzin à Thouars (79).

 

En 2015, il participe à l’exposition Métamorphose, l’art d’une seconde vie à l’IAE Poitiers (86) et au Free Market de Paname au parc de la Villette à Paris (75), exposition Follow The Black Rabbit à Untitled Factory à Paris (75), au 3ème Festival d’Art récup à Trun (61), au Trompe Souris Café à Luzay (79), au Festival d’Art Actuel au château de Sérans à Ecouché (61), participe à Monde Fantastique et Péchés Capitaux à LA SPIRALE à Natoye (Belgique) et à l’exposition « Homéostasie » à l’Echomusée de la Goutte d’Or dans le cadre de l’ArtCop 21 à Paris (75) ainsi qu’à Carrefour Des Arts à Gélos (64).

 

En 2016, il expose au théâtre « EpiScènes » à Bizanos (64), à « Up’cycled Factory » à Suresnes (92), 7ème Festival de l’Art Récup à Donnat (30), Atelier Jacky Rouchaud à Parthenay (79) et à l’Université de Chicago (U.S.A).

 

En 2017, il expose toujours à l’Université de Chicago (U.S.A), à « Up’cycled Factory »  à Suresnes (92) et à « Art World Shop » à Michigan City (U.S.A).

 

En 2018, il expose à Nérac (47) à la Galerie des Tanneries, au musée Raoul Dastrac à Aiguillon (47)

 

En 2019, il expose à la Galerie B’ZZ au « 104 » à Paris (75), à l’Université de Chicago (U.S.A)

et à La Casa de Pat à Montpellier (34).

 

En 2020, il participe au Joyeux Baz’Art de Paupart à Pau (64)

© 2021 par olivier ulivieri N°ADAGP: 1118190

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now